Home Irlandais Huguneots

Sondage

quel est votre rubrique préfere?
 
Huguneots PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrateur du site   
Mardi, 20 Avril 2010 08:00

Les huguenots

Les premiers huguenots arrivèrent en Irlande à l’invitation du duc d’Ormond pour y travailler Le textile à Chapelizod mais ne s’implantèrent en nombre à Dublin, dans le sud-est de l’Irlande et à Cork qu’après 1685, jusqu’à compter 5000 âmes. Les huguenots étaient des calvinistes qui ne reconnaissaient que deux sacrements : le baptême et l’eucharistie.

A Dublin, ils célébrèrent leur culte dans la chapelle de la Vierge de la cathédrale St Patrick de 1666 à 1816. Ils disposaient de deux cimetières, l’un dans Cathédral lane (1668-1858), l’autre dans Merrion Row (à partir de 1693).

Environ 3000 huguenots s’enrôlèrent dans l’armée de Guillaume d’Orange et jouèrent un rôle déterminant à la bataille de la Boyne, où périt leur chef. Le duc de Schomberg, qu’à Aughrim sous la bannière du marquis de Ruvigny. Quand leurs régiments furent démobilisés, beaucoup se fixèrent sur les terres concédées à Ruvigny à Portalington.

Les huguenots se sont illustrés dans de multiples domaines, à Dublin, ils introduisirent le tissage de la soie et de la poperline, mélange de laine et de soie. Louis Crommelin qui vient de Picardie en Irlande, via la Hollande, fut chargé de développer l’industrie de lin en Irlande. Il s’installa en 1698 à Lisburn, qui comptait déjà de nombreux huguenots, perfectionna les méthodes de culture et introduisit l’usage de l’énergie hydrolique pour actionner les métier a tisser. Sir Francis Beaufort, à l’origine de l’échelle anémométrique de Beaufort (utilisée pour mesurer la vitesse du vent).et William Dargan, qui construisit la plus grande partie du réseau ferroviaire Irlandais, étaient tous deux d’origine huguenote. De même pour James Gandon et Richard Castle, qui ont conçu quelques-uns des plus beaux édifices de l’Irlande.


Beaucoup d’entre eux étaient des artistes de talent, tels James Tabary, concepteur et dessinateur du bois, qui travailla avec ses frères à l’hopital Kilmainham, George Du Noyer, miniaturiste qui travailla pour le Service cartographique de l’Etat et fit le relevé des sites archéologiques, ou encore Gabriel Béranger, qui fit pour l’Académie Royale des Antiquités les croquis de vestiges historiques.

Beaucoup se firent un nom dans le monde du théâtre et de la musique de concert en tant que compositeurs, organistes, violonistes et luthiers, chanteurs et danseurs. Des métiers de l’orfèvrerie, où excellaient, ils évoluèrent vers ceux de la banque. La chaîne ouvragée du Premier magistrat de Dublin fut réalisée par Jeremiah D’Olier en 1796 : ses fils et petit-fils furent gouverneurs de la Banque d’Irlande. David la Touche III, dont le grand-père était arrivé avec Guillaume d’Orange en 1690, fut marchand, banquier et membre fondateur de la Banque d’Irlande.

Mise à jour le Jeudi, 29 Avril 2010 22:05
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 48 invités en ligne

Image au hasard

cheval.jpg