Home Le pays

Sondage

quel est votre rubrique préfere?
 
Île PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrateur du site   
Lundi, 19 Avril 2010 22:32
Index de l'article
Île
physionomie du pays
physionomie du pays 2
physionomie du pays 3ème partie
Le Cygne
Le Poney du Connemara
Toutes les pages

La Géographie Physique

Ile de l'extrême nord-ouest européen, l'Irlande est située entre le 51,5° et le 55,5° de latitude nord, et entre le 5,5° et le 10,5° de longitude ouest. Sa superficie totale est de 84'421 kilomètres carrés dont 70'282 pour la République d'Irlande, et de 14'139 km pour l'Irlande du Nord. Sa plus grande distance du nord au sud est de 486 km et sa plus grande largeur d'est en ouest de 275 km. Elle compte 3169 km de côtes. L'île se présente comme une grande plaine calcaire cernée de hautes colinnes et de montagnes côtières dont le point le plus haut, Carrantuohill, atteint 1040 mètres. Avec un cours de 370 kilomètres, le Shannon est le plus grand fleuve et, parmi les innombrables lacs, le Lough Neagh est le plus vaste avec une superficie de 396 kilomètres carrés.

Le climat

La mer, omniprésente, maintient un climat tempéré. C'est pourquoi il est rare que la neige apparaisse en hiver, saus sur les sommets. Durant les mois les plus froids, janvier et février, la température moyenne oscille entre 4° et 7°C. En juillet et août, les mois les plus chauds, la température moyenne se situe entre 14° et 16°C. La moyenne annuelle des précipitations varie de 800 à 1200 mm sur presque tout le pays.

La Flore

La flore d'Irlande est semblable à celle des autres régions d'Europe quoique moins variée. Cependant, le Burren, dans le comté de Clare, recèle des espèces arctiques et alpines qui survivent depuis la dernière période glaciaire ainsi que des espèces sub-méditéranéennes. Killarney et Glengariff (Cork et Kerry) sont riches en variétés de bryophytes et de lichens habituelles aux régions océaniques et tropicale. Les forêts naturelles, autrefois très étendues, ont été abattues et avaient disparu de pratiquement tout le pays dès le XVIIème siècle. Les programmes de reboisement entrepris par l'Etat durant ces dernières décennies ont reconstitué un domaine boisé de près de 400'000 ha., soit environ 5,5% de

la superficie totale du pays. Les remblais des tourbières abritent d'intéressantes variétés végétales, particulièrement des espèces de mousses des marais, de bruyères et de laîches.

fiche sur la tourbe fiche sur le cygne fiche sur le poney du connemarra



Mise à jour le Mercredi, 28 Avril 2010 22:59
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 7 invités en ligne

Image au hasard

famine_1.jpg